Idée d'entreprise : site d'ecommerce

Faire un site d'e-commerce est une bonne idée si on veut se lancer dans la vente en ligne et créer son entreprise par la même occasion. Mais celle ou celui qui veut créer son entreprise doit également réfléchir au statut le plus adapté à son activité.

Dans l'e-commerce il y a le mot commerce. Le web-entrepeneur n'échappe donc pas aux règles de bases qui s'appliquent aux marchands traditionnels même si une bonne partie de son activité est virtuelle. Quel statut adopter pour son activité ? Ce n'est un secret pour personne que le statut d'auto-entrepreneur est adapté à toutes celles et ceux qui veulent "tester un business" autrement dit évaluer la rentabilité d'une affaire. Si le chiffre d'affaires dégagé dépasse les plafonds imposés aux auto-entrepreneurs, il faudra alors penser à changer de statut.

Dans la mesure où le site web constitue le moteur de l'activité du e-commerçant, il est conseillé de se tourner vers un prestataire pour faire les bons choix technologies, installer le site et mettre en place de nécessaires garanties en cas de défaillances techniques. Un prestataire qui a déjà réalisé des sites e-commerce pour plusieurs clients sait quelles sont les solutions informatiques les plus adaptées à l'activité en développement.

Qui dit site e-commerce dit également serveur web, gestion serveur et administration de sites, notamment. On ne s'improvise pas e-commerçant il faut penser à bien s'approprier son outil, avoir quelques notions informatiques, d'administration de site Internet pour être autonome et penser au référencement pour faire connaitre son site parmi les milliers de sites déjà installés. Le rôle du prestataire est essentiel parce qu'il fait gagner un temps précieux et permet d'éviter de grosses erreurs par la même occasion. Il a des compétences techniques indispensables au succès de l'entreprise. Par exemple, la boutique en ligne de Caroll qui vend des tuniques pour femmes et des robes, fait appel à plusieurs prestataires experts dans leur domaine.

Tout cela suppose donc un budget d'investissement dont il faut bien calculer le montant pour être sur de se lancer dans de bonnes conditions et mettre toutes les chances de son côté. Une mauvaise évaluation du budget d'investissement et la tentation de vouloir économiser sur des postes de dépenses liées au Web peut avoir des conséquences dramatiques.

A côté du développement informatique, webmarketing et du référencement par exemple qui constituent un coût pour l'entrepreneur, il est difficilement concevable de se lancer sans avoir fait une étude marché pour connaitre ses principaux concurrents, leurs points forts et leurs points faibles. La bonne connaissance de son écosystème est un facteur de réussite dans la vente en ligne. En effet, par exemple, dans le secteur de l'aménagement d'intérieur, il existe de plus en en plus d'acteurs qui développent leur activité en ligne. Ainsi, dans cette situation, étudier le niveau des prix des produits des concurrents est essentiels tels que les éviers de cuisine ou bien un miroir de salle de bain, comme ceux vendus sur le site internet de Richelieu.

Quels produits ou quels services commercialiser sur Internet ? A quels prix ? Quels fournisseurs ? Quel est son seuil de rentabilité ? Un Web entrepreneur doit aussi se poser toutes ces questions avant de lancer son site de e-commerce.